Revue de presse internet : Une escapade en Champagne, à la rencontre de passionnés, pour tout savoir de ses bulles

Fidèle à sa mission, ce site va vous présenter un article qui circule sur le web. Le sujet est «l’automobile».

Le titre (Une escapade en Champagne, à la rencontre de passionnés, pour tout savoir de ses bulles) parle de lui-même.

Annoncé sous la signature «d’anonymat
», l’auteur est positivement connu.

Vous pouvez lire ces informations en toute tranquillité.

La date de parution est 2022-12-23 17:01:00.

L’une des périodes les plus propices pour s’offrir un séjour en Champagne s’étale de la mi-août à début octobre. En plus de bénéficier d’une météo à tout le moins clémente, c’est à ce moment qu’ont lieu les traditionnelles vendanges qui attirent chaque année des tas de curieux. C’est celui que nous avons choisi pour nous y rendre. Si vous voulez y assister, voire y participer, soyez attentifs, les dates fixées par le Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC) changent tous les ans et varient selon les communes. La région compte toutefois suffisamment d’atouts pour accueillir ses touristes tout au long de l’année, y compris au cœur de l’hiver. Depuis la Belgique, on y accède en quelques heures seulement, en voiture ou en train.

Rencontres de passionnés

En Champagne, Reims, sa majestueuse cathédrale et ses maisons renommées jouissent déjà d’une belle notoriété auprès des touristes étrangers. Nous nous sommes donc aventurés plus au sud, du côté d’Épernay puis de Châlons-en-Champagne, tout aussi intéressantes à visiter. Les bonnes adresses où déguster le « nectar des rois » ne manquent pas, généralement agrémentées des paroles de passionnés, qu’on boit jusqu’à la dernière goutte, à l’instar des flûtes qui nous sont présentées.

Avec son espace de dégustation C La Nautique, situé en bord de Marne à Épernay, le Sparnacien Frédéric Dricot partage son amour des vins de Champagne et fait découvrir à ses hôtes ceux des vignerons propriétaires qu’il a scrupuleusement sélectionnés dans toute la région. Armé d’un incroyable bagout et d’une carte de la Champagne, il distille une multitude d’informations bien utiles pour les amateurs.

Véritable passionné de champagne et armé d’un incroyable bagout, le Sparnacien Frédéric Dricot distille une multitude d’informations bien utiles pour les amateurs dans son espace de dégustation C La Nautique. ©M.Dy.

À Fleury-la-Rivière, à quelques kilomètres d’Épernay, la Maison Arthur Marc organise, elle, des « expériences sensorielles vigneronnes ». Auprès de Patrice Marc, on visite le vignoble en 4×4. À l’arrêt, au milieu des vignes, on déguste du foie gras et un premier champagne de la maison tandis que Patrice nous apprend, entre autres, à différencier les cépages grâce à leurs feuilles.

©M.Dy.-

Direction ensuite une ancienne cave et un pressoir de 1889 pour comprendre les techniques d’antan, tout en appréciant une sélection de fromages accordés au blanc de blancs. De retour sur l’exploitation, on découvre la cave et nous est offerte la possibilité de s’essayer au dégorgement à la volée, pour finir par un accord chocolat et champagne rosé.

La ville de Châlons jouit de nombreux atouts, à commencer par un centre-ville historique des plus charmant. ©M.Dy.

À Châlons, ville datant du IVe siècle, depuis la Première Guerre mondiale et la crise du phylloxera, les vignes ont disparu mais on y séjourne avec plaisir pour son centre-ville charmant et son emplacement idéal qui permet un panorama relativement complet de la région. Elle abrite également la Maison Joseph Perrier dont la spécificité réside dans ses caves de plain-pied creusées dans une ancienne crayère.

©M.Dy.

D’autres secrets à percer

Au-delà de ses merveilleux producteurs qui partagent leurs connaissances et leur savoir-faire, la Champagne peut aussi compter sur ses musées et centres d’interprétation.

Territoire du Nord-Est de la France comptant près de 30 000 hectares de vignes et 5 000 producteurs, la Champagne se découvre à travers ses coteaux, ses caves et ses (prestigieuses) maisons dispersés dans les quatre zones de production de raisins que sont la Montagne de Reims, la vallée de la Marne, la côte des Blancs et la côte des Bar. Au cœur de celles-ci, les coteaux historiques de Cumières à Mareuil-sur-Aÿ, l’avenue de Champagne à Épernay et la colline Saint-Nicaise à Reims sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2015.

L’histoire de la Champagne et de ses vins est riche. Elle se laisse également apprivoiser via les musées et centres d’interprétation qui lui sont consacrés et qui livrent les derniers secrets du champagne. On fera plusieurs escales sur la célèbre avenue de Champagne, à Épernay – percée dans son sous-sol par des centaines de kilomètres de caves –, où sont installés les grandes maisons de la ville et le Musée du vin de Champagne et d’archéologie régionale, l’un des plus importants musées archéologiques de France.

©M.Dy.

Si vous pouvez vous le permettre, une visite de la Maison Belle Époque de Perrier-Joüet s’impose. S’y cache la première collection privée d’Art nouveau en Europe.

©M.Dy.

Pour en profiter, il faudra cependant réserver un déjeuner (avec vins en accords) au prix de… 390 euros. Pour les bourses plus serrées, la Maison Perrier-Joüet dispose d’un bar à champagne installé dans un superbe écrin, sur le trottoir d’en face.

©M.Dy.

À Aÿ, le centre d’interprétation Pressoria offre une expérience ludique et multisensorielle qui plaira autant aux petits qu’aux grands.

À Châlons-en-Champagne, le Musée Champagne Famille Carbot nous propose une remontée dans le temps dans l’histoire de la famille Carbot et toujours… du champagne.

Le Musée Champagne Famille Carbot plonge ses visiteurs dans l’univers du champagne mais aussi dans l’incroyable histoire de la famille… ©M.Dy.

Publications:

Auteur:Paul Heuzé,(la couverture) .

Gueule-Rouge, 80 chevaux/30,Ouvrage .

Photographie/Accessoires/GPS,(la couverture) .

Vidéoprojecteur DIY/Sécurité et protections,Le livre .